preparer-scooter-hiver

Préparer son scooter pour l'hiver

Posté par Julie de Kymco le 22 janv. 2019 10:05:34

 

La température baisse, les arbres perdent leurs feuilles et le soleil devient de plus en plus clair. Les signes ne trompent pas : l’hiver est là. Que vous soyez un pilote pur et dur qui roule toute l’année ou que vous appréciez rouler en 2 roues seulement lorsque les conditions météos sont clémentes, l’arrivée de l’hiver vous obligera à préparer votre deux-roues pour l’affronter.
Nous vous donnons 5 conseils pour bien préparer votre scooter pour cette période, qu’il continue à rouler ou que vous le placiez en hivernage.

 

LES INDISPENSABLES

1 : Nettoyer son scooter


Conserver votre scooter propre en toute occasion vous évitera bien des problèmes. Un nettoyage ne prend pas longtemps et vous permettra d’éviter le remplacement de pièces qui pourraient être abîmées par les fientes d’oiseau, le sel ou toute projection corrosive. Les pièces sur lesquelles il faudra le plus insister seront les disques et étriers de freins ainsi que l’échappement (ces pièces étant particulièrement sensibles). Vous prendrez également soin de nettoyer carénages, plastiques, pneus et optiques dans une station de lavage auto/moto ou chez vous à l’eau tiède et à l’aide d’une éponge et de produits spécifiques. Et pour ne citer que quelques marques : Ipone, Motul, Vulcanet …


2 : Entretenir les matériaux


Une fois votre scooter minutieusement nettoyé il sera crucial d’entretenir les différents matériaux afin de les protéger contre les éléments. Pour cela vous pourrez utiliser :

  • De l’anti-corrosion sur les parties métalliques non peintes, moteur, châssis, amortisseurs, fourche et pot d’échappement afin de les protéger contre l’humidité et éviter une usure prématurée.
  • Un spray protecteur pour plastiques qui permettra de les protéger contre le froid et leur redonnera un aspect neuf.
  • Un produit pour chromes appliqué sur de la ouate afin d’en retirer la pellicule d’oxydation et qu’ils brillent comme au premier jour


3 : Réviser les pneumatiques


L’humidité des mois froids est un véritable danger pour le pilote car elle le contraint à une grande vigilance sur ses freinages. Et pour réaliser des freinages efficaces, des pneumatiques en bon état feront réellement la différence. Pour cela il vous faudra :

  • Contrôler leur état général : absence de pincements, déchirures, bulles et bien entendu vérifier la profondeur des sillons pour vous assurer qu’ils évacueront bien l’eau sur route.
  • Contrôler leur pression et l’ajuster au niveau recommandé dans le manuel d’utilisateur de votre scooter. Il ne faudra pas les dégonfler comme certains peuvent dire.
  • Changement été VS hiver : certains pneus (GT, routiers) pourront être utilisés tout l’année mais pour une majorité et ce, comme pour les voitures, l’hiver vous contraindra à en changer afin de vous garantir une meilleure adhérence.
Pensez également à « chauffer naturellement » vos pneus sur environ 5 kilomètres en faisant des accélérations et des freinages de l’avant pour assurer une bonne tenue de route sur le reste de votre chemin.


SI VOUS ROULEZ EN HIVER


4 : Faire réviser son scooter en concession


L’arrivée de l’hiver doit vous mettre la puce à l’oreille : vous devez prendre rendez-vous avant que tous les pilotes réalisant l’hivernage ne vous devancent et vous privent d’un rendez-vous avant que la météo ne se gâte. Votre concessionnaire pourra réaliser :

  • Un changement d’huile : pour remplacer votre huile par une adaptée aux températures faibles.
  • Une vérification de l’état des freins : afin de contrôler l’usure des disques et du fonctionnement de votre aide au freinage.
  • Une vérification de la batterie : pour éviter de vous retrouver immobilisé seul dans le froid et sous la pluie.
  • Vérification du système d’éclairage : son fonctionnement et son état afin d’être sûr de voir et d’être vu lors de conditions de visibilité réduite (pluie, brouillard, neige, nuit).


5 : Équiper les accessoires hiver


Rouler pendant la période froide ne rime pas forcément avec douleur. Bien équipé vous pourrez piloter toute l’année et ainsi éviter les bouchons ou transports en commun saturés. Pour bien préparer votre scooter pour l’hiver nous vous conseillons :

  • Un tablier : qui vous protégera les jambes de la pluie et du froid. Adieu, jambes qui claquent dès qu’il fait froid.
  • Une bulle haute : qui sera utile pour vous protéger du vent et de la pluie. Il sera utile d’y pulvériser un produit anti-gouttes pour ne pas réduire votre champ de vision dès qu’il pleut.
  • Des poignées chauffantes : l’accessoire indispensable pour garder l’usage de ses doigts par températures négatives. Certains scooters en sont équipés de série comme l'AK 550, pour les autres, faites les installer par votre concessionnaire. 
  • Des manchons : pour ceux préférant une couverture plus importante des mains (et avoir chaud à toute la main) les manchons s’imposent. A noter qu’il existe des manchons chauffants alliant les avantages des poignées et des manchons en un seul accessoire.


SI VOUS NE ROULEZ PAS EN HIVER


4 : Protéger son scooter :

Votre scooter va hiverner pendant plusieurs mois. Pour éviter qu’il ne se transforme en épave en une saison et qu’il engendre des frais supplémentaires nous vous conseillons de :

  • Bien laver votre scooter
  • Boucher le pot d’échappement : pour éviter que l’humidité ne s’y infiltre et cause de la rouille. Vous pourrez sceller la sortie avec un chiffon huileux pour plus d’efficacité.
  • Le recouvrir d’une bâche spéciale moto si votre scooter est stocké sur un sol qui n’est pas humide. Si vous n’avez pas de bâche, un drap en coton permettra d’absorber eau et poussières.
  • Tourner les pneus : de temps en temps pour éviter qu’ils ne se déforment en restant immobiles sur la durée. Il est également conseillé de placer le scooter sur la béquille centrale pour limiter le poids appliqué aux pneus.


5 : Préparer l’hivernage :


Pour un hivernage réussi de votre scooter quelques préparatifs s’imposent afin de préserver certains composants sensibles et votre porte-monnaie. Nous vous conseillons de :

  • Enlever la batterie et l’entreposer au sec dans un endroit tempéré (15-25°C). Afin d’éviter qu’elle ne se décharge vous pourrez la mettre en charge à l’aide d’un chargeur de batterie automatique avec maintien de charge (elle chargera ainsi tout l’hiver sans avoir à vous en occuper). Sinon pensez à démarrer votre scooter et le faire tourner de temps en temps afin de la recharger.
  • Faire le plein pour éviter que de la condensation ne se forme dans le réservoir et qu’il ne rouille. Il existe également des produits à vaporiser dans votre réservoir pour le protéger si vous souhaitez le vider avant l’hivernage.
  • Contacter votre assureur pour aménager votre assurance et réduire vos coûts. De nombreuses assurances vous permettront de baisser vos mensualités lorsque vous n’utilisez pas votre scooter pendant l’hiver.
  • Avant la remise en route, il sera bon de procéder à une vidange d’huile moteur et à une révision afin de vous assurer que votre scooter est en bon état de marche

En suivant ces conseils, passer l’hiver sur les routes ou bien au chaud dans un garage sera une simple formalité pour votre scooter. Vous éviterez de vous mettre en danger et de subir des frais supplémentaires. N’hésitez pas à demander l’avis de votre concessionnaire concernant les produits à utiliser, les meilleurs accessoires pour votre scooter et toutes les bonnes astuces qu’il pourrait vous donner : c’est son métier.
Vous pouvez retrouver l’ensemble des concessionnaires Kymco en cliquant sur cette carte :

 

Je trouve ma concession
Bon hiver et bonne route !

Sujets: Entretien, Scooter

Inscrivez-vous à notre Blog

Derniers articles