comment-choisir-scooter-electrique

Comment choisir un scooter électrique ?

Posté par Julie de Kymco le 8 mai 2019 11:55:00

Vous envisagez d’acheter un scooter électrique mais vous ne savez pas quel critère prendre en compte ? Vous avez du mal à vous en sortir avec la multitude de scooters électriques disponibles et leurs caractéristiques ? Nous allons vous aider à y voir un peu plus clair et à déterminer quels sont les critères à prendre en compte pour trouver le scooter électrique de vos rêves.

Votre profil de pilote de scooter électrique :

Quel usage ?

La première des questions à se poser est quel sera usage allez-vous faire de votre scooter électrique ? Comptez-vous l’utiliser pour vous rendre au travail ? pour aller chercher le pain le dimanche ? pour rendre visite à votre grand-mère deux fois par semaine ? pour un usage professionnel (de livraison de pizzas par exemple) ?

Cette question est primordiale puisqu’elle déterminera ensuite quels sont vos besoins en termes de budget, de cylindrée, d’autonomie, mais aussi d’équipements.

Les trois principales utilisations sont le trajet domicile-travail (pour se rendre à son lieu de travail) ; l’utilisation professionnelle (dans le cadre de son activité professionnelle) ainsi que l’usage loisir (pour se rendre à la salle de sport, aller chercher son pain, etc). Certains pilotes pourront cumuler les trois ou se servir de leur scooter que pour une. Cette utilisation déterminera donc vos besoins en termes de qualité, de performances et d’équipements.

 

Quel budget ?

La question du budget est également très importante. En effet, les prix ne sont pas les mêmes pour un scooter équivalent 50cc et un équivalent 400cc. Attention, la différence de prix est généralement conséquente en fonction de la puissance du scooter. Ainsi comptez entre 2000€ et 6000€ pour un scooter équivalent 50cc, entre 3500 et 10000€ pour un scooter 125cc et entre 6000€ et 16000€ pour un scooter électrique type maxiscooter.

Comme vous le voyez, les fourchettes de prix sont larges et peuvent passer du simple au double pour un scooter à la puissance équivalente, du moins sur le papier… En effet, on trouve par exemple des scooters équivalent 50cc avec des moteurs développant 1000 w pour les moins puissants jusqu’à 3000 watts pour les modèles plus puissants. Bien évidement ces derniers seront  bridés à 45km/h comme l’impose la loi mais la différence se ressentira dans l’accélération et la reprise du scooter (aussi appelé couple du moteur). Ainsi le prix est à mettre en parallèle avec la puissance délivrée par le moteur, le niveau d’équipement, la fiabilité du scooter et des batteries, etc. Les prix plus élevés se justifient généralement par un niveau de qualité ou de finition supérieur.

Enfin, comme vous le savez surement, un scooter électrique est plus cher à l’achat qu’un scooter thermique mais il sera plus économique par la suite puisqu’ils vous permettra de réaliser des économies conséquentes au quotidien (le coût à l’usage est bien moins important puisque vous n’aurez plus besoin de dépenser des sommes folles en carburant, lorsque 100km en scooter thermique coûtent dans les 8€, 100 km en scooter électrique vous en coûteront dans les 50cts à 1€)) et à moyen terme (un scooter électrique nécessite bien moins d’entretien qu’un scooter thermique du fait d’un nombre de pièces réduit ce qui réduit considérablement le coût d’entretien).

 

Quelle cylindrée / équivalence ?

Maintenant que vous avez défini l’usage et le budget que vous allez en faire, il est temps de se poser la question de la cylindrée ou plutôt de l’équivalence. En effet, on parle d’« équivalence » pour les scooters électriques puisqu’ils ne disposent pas d’un vrai cylindre comme les moteurs thermiques.

Vous aurez ainsi le choix entre : un scooter électrique équivalent 50cc ; un scooter équivalent 125cc ou un scooter électrique type maxiscooter (plus de 125cc).

Le choix de la cylindrée dépend de plusieurs critères. Il dépend de l’usage que vous en ferez, du budget dont vous disposez mais aussi du permis que vous possédez. En effet, comme pour un scooter thermique, vous aurez besoin d’un permis pour conduire un scooter électrique. Les règles sont les mêmes pour les scooters thermiques et électriques à savoir : permis AM pour un scooter électrique équivalent 50cc, permis A1 ou B+ formation 125 pour un scooter électrique équivalent 125cc et permis A2 ou A pour un maxiscoot électrique.

Ainsi si vous habitez en ville ou empruntez essentiellement des routes d’agglomération, un scooter équivalent 50cc sera suffisant pour votre usage. Si vous empruntez régulièrement des routes départementales ou encore des périphériques, il est conseillé de se tourner vers un scooter équivalent 125cc pour plus de confort et de sécurité. Enfin, si vous empruntez des autoroutes de manière régulière, il est conseillé d’opter pour un scooter électrique plus puissant (équivalent 300cc ou 400cc). Bien évidement ces règles s’appliquent à condition d’avoir le permis et le budget adéquat !

 

Quelles batteries et autonomie pour mon scooter électrique ?

 

Quelle autonomie ?

Quand on parle d’autonomie sur un scooter électrique il s’agit de la distance qu’il sera possible de parcourir avant de devoir recharger le véhicule. De la même manière que l’on doit faire le plein pour un véhicule thermique lorsque le réservoir d’essence est vide, il est nécessaire de recharger un scooter électrique lorsque les batteries sont vides.

Ainsi vient le moment de vous interroger sur l’autonomie dont vous aurez besoin. Celle-ci dépend bien évidement de l’usage que vous en ferez et de la distance que vous avez à parcourir dans le cadre de cet usage. Généralement, les habitants des grandes villes parcourent de très faibles distances (moins de 5km par trajet). Ainsi, d’après plusieurs études récentes, les français parcourent en moyenne moins de 30km par jour et la moitié parcoure moins de 8km (pour un usage essentiellement tourné vers le trajet domicile-travail). Pour déterminer votre besoin, nous vous conseillons d’utiliser une application de GPS pour calculer la distance qui vous sépare de votre travail, de votre salle de sport, de votre boulanger ou de tout autre endroit où vous prévoyez de vous rendre avec votre scooter électrique. Vous pouvez ensuite multiplier par 2 cette distance pour obtenir la distance aller-retour que vous allez parcourir et ainsi déterminer quelle autonomie minimale votre futur scooter électrique doit pouvoir parcourir avant d’être rechargé.

Astuce : Selon le type de batteries présentes dans les scooters (amovible ou non) et selon les possibilités de chargement, vous pourrez recharger les batteries du scooter entre 2 trajets. Vous pourrez par exemple profiter de votre journée de travail pour recharger les batteries de votre scooter au bureau ! Un scooter équipé de batteries amovibles permet en effet de sortir les batteries du scooter et de les charger sur une prise secteur classique. De quoi prolonger grandement l’autonomie de votre scooter !

 

Modes et temps de chargement :

Comme nous l’évoquions ci-dessus, le chargement du scooter remplace le traditionnel passage à la pompe. Certains scooters sont plus faciles à recharger que d’autres, nécessitent un temps de chargement moins long, etc. Il est donc important de prendre en compte ce critère dans votre décision d’achat.

Mode de chargement

Il convient tout d’abord de différencier les scooters à batterie(s) fixe(s) de ceux à batterie(s) amovible(s). Pour recharger un scooter à batterie(s) fixe(s), il faudra le brancher sur une prise secteur (dans un garage par exemple, à condition de disposer d’un accès à une alimentation électrique) ou encore sur une borne de recharge en ville. C’est le mode de recharge le plus connu par le grand public puisque c’est ainsi que l’on recharge généralement les voitures électriques… Ce mode de chargement n’est pas le plus pratique au quotidien, surtout pour les personnes qui ne disposent pas de garage équipé d’une prise électrique.

C’est pour cela que certains scooters sont désormais équipés de batteries amovibles. Cela signifie qu’il est possible de sortir (de façon plus ou moins aisée selon les modèles) les batteries du scooter afin de les recharger où l’on veut, dès lors que l’endroit est équipé d’une prise secteur traditionnelle. Vous pourrez ainsi recharger vos batteries dans votre salon, au bureau pendant votre journée de travail, chez votre coiffeur pendant qu’il s’occupe de votre relooking, etc.
Les possibilités sont multiples et cela augmente mécaniquement les distances que vous allez pouvoir parcourir avec votre scooter électrique. Bien évidement les scooters équipés de batteries amovibles peuvent également être rechargés en branchant directement le scooter dans un garage ou sur une borne électrique. Pratique !

Durée de chargement

Un deuxième critère à prendre en compte est le temps de chargement, soyez ainsi attentif au temps nécessaire pour recharger les batteries. Les constructeurs indiquent généralement deux types d’informations : le temps de charge à 80% et celui à 100%. En effet, la batterie mettra proportionnellement plus de temps à se charger de 0 à 80% que de 80 à 100%. Il se peut par exemple qu’une batterie nécessite 3h pour se charger à 80% tandis qu’elle aura besoin de 5h pour une charge complète.

Ainsi, si vous avez besoin d’utiliser votre scooter rapidement, vous pouvez le recharger partiellement et gagner ainsi en temps de chargement. A noter que l’autonomie des batteries sera logiquement proportionnelle à son niveau de charge. Dernier point, les constructeurs proposent souvent deux types de chargeurs, les chargeurs standards livrés avec le scooter et des chargeurs rapides (généralement proposés en accessoire) permettant de réduire considérablement le temps de chargement des batteries.

 

Les autres caractéristiques d’un scooter électrique

 

Equipement :

A ce stade vous devriez y voir un peu plus clair dans votre recherche de scooter électrique. Vous savez à présent quel type de scooter électrique est fait pour vous. Pour les départager il va maintenant falloir regarder les différents scooters de plus près et plus précisément s’intéresser à leur niveau d’équipement. En fonction de vos besoins vous aurez peut-être besoin d’un grand coffre pour y  loger vos affaires, d’une prise USB pour recharger votre smartphone, d’une fonction GPS pour trouver le chemin pour vous rendre à vos différents points d’intérêts, de la possibilité de rajouter des sacoches et top-case pour transporter du matériel dans le cadre de votre activité professionnelle etc.

Il vous faudra ainsi réfléchir à quels sont vos besoins en termes d’équipements, puis de comparer le niveau d’équipement des différents scooters électriques qui vous intéressent. A noter que certains équipements qui ne sont pas disponibles de série sur le scooter seront peut-être proposés en accessoires. Charge à vous de vous renseigner sur les possibilités d’accessoirisation des scooters électriques qui vous intéressent.

 

Fiabilité et durée de vie du scooter électrique

Le dernier critère et non des moindres est le critère de la fiabilité et de la durée de vie du scooter. Pour ce qui est de la fiabilité elle est généralement difficile à estimer mais comme pour tout autre véhicule (ou appareil électronique), il est conseillé de se tourner vers des marques reconnues dans le secteur, qui présentent l’avantage d’avoir de l’expérience dans le domaine, un réseau de revendeur étendu ainsi qu’un SAV présent en cas de soucis. On n’y pense pas forcement lors de l’achat mais cela pourra vous éviter de nombreuses déconvenues par la suite.

Vous pourrez estimer la durée de vie du scooter de plusieurs façons. Les consommables les plus importants sur un scooter électrique sont les batteries. La plupart des constructeurs indiquent un nombre de cycles de recharge estimé pour leurs batteries ce qui permet d’estimer leur durée de vie en fonction de son utilisation. Un scooter dont les batteries sont conçues pour résister à 700 cycles de charge (au maximum de leurs capacités) vous assure une durée de vie entre 2 et 10 ans selon votre utilisation (après cela, l'autonomie sera réduite). Ainsi si vous le rechargez tous les jours vous pourrez utiliser vos batteries pendant 2 ans, tandis que si vous les rechargez tous les 2 jours elles fonctionneront parfaitement pendant 4 ans, si vous le rechargez une seule fois par semaine elles dureront plus de 10 ans et ainsi de suite ! 

A noter que, puisque le principal élément qui pourrait réduire la durée de vie d’un scooter électrique est la batterie, le fait de disposer de batteries amovibles est également un atout majeur car il suffit de mettre de nouvelles batteries dans le scooter pour lui donner une seconde vie et ainsi repartir pour une même période de 2 à 10 ans d’utilisation ! Vérifiez néanmoins s’il est possible d’acheter des batteries supplémentaires à l’unité avant d’acheter un scooter électrique. Vous aurez ainsi la possibilité d’allonger considérablement la durée de vie de votre véhicule sans avoir besoin de passer par un concessionnaire pour le remplacement de la batterie. De quoi réaliser une économie considérable !

 

Vous avez désormais toutes les clés en main pour choisir le scooter électrique dont vous avez besoin ! Découvrez les scooters ionex par Kymco dans notre catalogue: 

Je télécharge le catalogue iONEX

 

Sujets: Scooter, Électrique, ionex, Scooters 50